5 dic. 2012

UN NOUVEL ESPOIR POUR LES CANTINES SCOLAIRES

Nous nous sommes réunis avec les professeurs y le personnel de cuisine de l'école Nueva Esperanza (Village de Palma Sola, provine de Jujuy). Celle-ci reçoit 250 élèves y fourni plus de 500 rations par jour. L'établissement qui n'a que 2 ans d'existence, manque de services basiques : le gaz est en sous-pression et donc la cuisine à gaz est inutilisable, le courant électrique est de faible intensité et les appareils indispensable dans cette région, comme les ventilateurs, ne peuvent être utilisés dans les salles de classes (les cours sont donnés à l'extérieur par forte chaleur).

10 théières de 5 litres à faire chauffer sur le feu de bois !
Tout se cuisine donc au bois, mais l'école à des difficultés pour s'approvisionner et le coût s'avère à chaque fois plus élevé (30 a 40 m3 de bois par an pour un coût de $2000 ARS). La montée des prix est préoccupante : en 2011 le bois coûtait $40-$50/m3, en 2012 nous arrivons à $100/m3 !
Cour d'école
Avec l'appui de la directrice, des professeurs et des élèves nous avons décidé de construir un cuiseur à bois économe qui permettra de recevoir 150 litres de nourriture (3 marmites de 50 litres).
Le professeur de technologie et les enfants aide à construire la base
5ème étage !
Le cuiseur est presque prêt, il doit encore sécher pendant 3 à 4 jours

Cette cuisine efficiente et d'un faible coût de construction permettra d'économiser entre 70 à 80% du bois, 70 à 80% des fumées émises, 70 à 80% du coût. Nous remercions spécialement Agu FERNANDES (directrice de l'établissement) et son époux pour l'appui qu'ils nous ont offert.

Cet accompagnement a été permis grâce à l'appui de Léa Nature, Restaurants Sans Frontières et Bolivia-Inti Sud-Soleil.