25 abr. 2016

Solar Inti au 4ème Salon du Véhicule d'Aventure (Quilly)

Ce week-end, Solar Inti était présent au Salon du Véhicule d'Aventure pour sa quatrième édition. Pour Solar Inti, c'est déjà la 3e participation à l'événement. C'est avec joie que nous faisons le déplacement cette année encore, afin de communiquer autour des méthodes de cuisson écologiques et de l'action en Argentine. Les aventuriers : un public passionné, curieux et très intéressé !

L'équipe est presque complète. Samuel prend la photo !
Nous souhaitons remercier les organisateurs pour la mise à disposition du stand et pour leur accueil !
Cette année, le salon du véhicule d'aventure a posé ses valises à Quilly, près de Nantes, au centre d'un espace de loisirs. Espaces verts, lacs, pistes tout terrain, quoi de mieux pour accueillir le salon ?
Pour sa 3e participation au salon, Solar Inti a sorti toute l'artillerie : 2 modèles de fours solaires, l'ensemble de la gamme des fours à bois économes et une caisse thermos!

 
Le stand est fin prêt ... Merci Georges !
En tout début de journée, le stand peine parfois un peu à se remplir. Il faut dire que sur l'ensemble du week-end, les rayons de soleil sont rares et que la chaleur n'est pas au rendez-vous. Qu'à cela ne tienne, Georges lance une flambée dans l'un des fours à bois économe. Françoise enfile sa tenue de chef, se saisit d'un saladier et entame la confection de quiches, de brownies et autres pommes au four.

Délicieuses pommes au four ! Merci Françoise !
Les arômes de chocolat chaud ont toujours su faire fondre jusqu'au visiteur le plus aguerri.
A vrai dire la technique avait déjà été éprouvée par Sonia et Olivier la veille : ils avaient fait fureur avec leurs cookies cuits dans le Malambo ! Sous l'effet de la chaleur des flammes et des gâteaux qui gonflent, le stand se remplit. Chacun y va de ses explications pour porter joyeusement le message de la cuisson écologique et de l'action de Solar Inti en Argentine.

Sonia, Marie-Paule et Jacques en pleine action !
Comme à l'accoutumée, les échanges avec les visiteurs sont d'une belle richesse. Pour nous, c'est toujours un délice de constater l'engouement pour ces méthodes de cuisson alternatives d'une part, mais aussi de recevoir et de découvrir de nouvelles techniques, apprendre de nouvelles histoires par l'échange avec l'autre.

Le gourou du salon : Sieur Alain !
A midi, nous lançons quelques grillades afin de nous restaurer. Les personnes de passage sont épatées par la bonne capacité de cuisson du mini-georgia en dépit de sa compacité. De manière générale, on sent un vif engouement des camping-caristes pour ce petit modèle aux capacités de cuisson étonnantes pour un encombrement parfaitement maîtrisé : le mini-georgia et tous ses instruments se rangent dans le four lorsque l'on a fini de l'utiliser !

Sur le chemin du retour, séduits par les inventions de Georges, certains se demandent dans quel modèle de voiture il vaudrait mieux investir pour loger le mini-georgia…

Chacun son style de voiture ... Le mini-Georgia rentre dans n'importe quel modèle !
Merci à tous ceux qui nous ont rendu visite. Merci aux bénévoles qui se sont relayés sur le stand et merci à nouveau aux organisateurs !

Pour toute informations supplémentaires sur le outils présentés et l'association Solar Inti, merci de nous contacter par mail : solarinti.argentina@gmail.com

12 abr. 2016

Des cuiseurs écologiques : une idée révolutionnaire pour changer la vie de milliers de familles.



Des cuiseurs écologiques : une idée révolutionnaire pour changer la vie de milliers de familles.

Sociedad 12/04/2016
Il s'agit d'un projet mené par le français Pierre-Yves Herrouët et sa famille, au travers duquel ils cherchent à aider les familles sans ressources et à protéger l'environnement. Cette fin de semaine ils étaient à Animaná pour partager leur action solidaire.



De tant d’expériences de voyages, il transporte son esprit solidaire dans les différents villages isolés. Pierre retire de cette expérience “la capacité des gens a communiquer plus loin que les mots, de transmettre ses sentiments en ses gestes, dans le regard, de pouvoir partager des émotions simplement en compagnie des autres”.

Aprés avoir voyagé dans plus de 25 pays, connaître les différentes cultures et styles de vie, Pierre-Yves Herrouët arrive en argentine en 2008 avec un immense esprit solidaire. Il connaît Josefina Ferrato à Salta, avec qui il a formé une belle famille. De cet amour sont nées Dulce et Lily.
En juin 2008, ils ont créé Solar Inti, une organisation sociale qui agit pour la promotion de l'alimentation saine et la cuisson solaire et écologique. En même temps ils ont créé un outil écologique pour faire des économies et protéger les ressources en bois.

Solar Inti a développé  trois modèles de cuiseurs : solaire, à bois et thermique. Ils sont tous élaborés par eux-mêmes. Régulièrement ils font des stages dans les villages ou ils apprennent aux habitants a construire leur propres cuiseurs écologiques. Plus de 3.000 familles se sont bénéficiées avec ce projet solidaire, destiné aux familles démunies, aux écoles, aux cantines et aux femmes entrepreneurs.

En cette fin de semaine ils étaient à Animaná, un village situé dans le département de San Carlos, à plus de 1.7000 mètres d’altitude. Ils ont offert un stage a toutes les familles présentes, ce qui a permis de fournir 20 cuiseurs.

Les cuiseurs écologiques destinés aux cuisinières d’Animana ont été précédemment parrainés grâce a un financement collaboratif très important, où des personnes ont contribué financièrement pour diminuer le coût des outils. Grâce a la quantité des donations les familles autochtones ont du seulement payer 1500 pesos pour leur cuiseur.

Chaque destination choisie par Solar Inti a des particularités et des besoins différents. A Animaná, la majorité des familles n’a pas d’accès au gaz et cuisine avec du bois tous les jours. C’est une grande problématique car cela entraîne plusieurs maladies (irritations oculaires, bronchiolites, intoxication) en raison des fumées. Les plus exposés sont les femmes et les enfants. Plus de 30% du revenu familial est destiné a l’achat de combustibles (bois et gaz en bouteille).

Les cuiseurs écologiques permettent d'économiser 90% du bois, tout en diminuant l’impact environnemental. Sur les cuiseurs il est possible de cuisiner avec une marmite et aussi avec un four a pain (on y cuit tous types de plats).

Originaire d’un petit village de France, où sa famille faisait des bons petits plats dans leur restaurant, maintenant Pierre diffuse a son tour, des outils qui servent a cuisiner des aliments : rien ne se perd, tout se transforme, et à chaque fois l’amour en est le moteur.






9 abr. 2016

Animana, 9 avril 2016 : cette fois-ci nous avons pu bénéficier à 20 familles !


"Ensemble nous avons PLUS que réussi !!  Tout est prêt pour les familles de Animana. Mille merci à tous les parrains qui ont collaboré"
Chers amis cette fois nous avons dépassé l'objectif initial de bénéficier à 15 familles, ensemble nous avons aidé 20 familles ! 
 L'animation démarre !

Merci beaucoup à tous les parrains qui ont collaboré individuellement ou entre amis, à travers les réseaux sociaux, et qui ont réunit avec un grand effort leurs donations jusqu'au dernier moment, avec une seule intention : Aider.

Samedi nous sommes arrivés à Animaná, les familles nous attendaient heureuses de commencer le stage de cuiseurs écologiques. Certaines d'entre elles sont venues de villages alentours comme San Antonio et Corralito pour rejoindre le groupe. Les mamans ont cuisiné de délicieux plats en mélangeant les ingrédients de manière intuitive : tartes aux coings, maicenitas, gâteaux, brioches et un bon poulet au four. Tout le monde a été surpris de découvrir l'efficience du four écologique et la saveur si particulière des plats cuisinés .
"Assemblée générale des cuiseurs écologiques". Tous réunis autour du projet de Animana !
De bons petits plats à mijoter au four écologique !
  Dans une ambiance festive les enfants ont chanté de joyeuses coplas d'amour (poèmes chantés), et pendant ce temps une assemblée s'est organisée les familles ont désigné leur future représentante pour les prochains stages. Liliana a été choisie. C'est une femme engagée qui volontairement dédie beaucoup de son temps à participer à des projets qui font sens, et renforcent les capacités des habitants.  

Fini les enquêtes papier, le suivi de la consommation d'énergies des familles se fait désormais avec une tablette !
Avec ces cuiseurs écologiques les familles pourront économiser 90% du bois qu'ils utilisent normalement pour cuisiner, allégeant ainsi l'effort de ramassage quotidien du bois et permettant de grandes économies pour la famille. C'est aussi un pas décisif pour la protection de l'environnement. Plusieurs femmes sont déjà décidées à développer des micro-projets à partir de l'utilisation des cuiseurs.
Concentrées sur leur recettes ....


Il y a encore de nombreuses familles qui souhaitent accéder à un cuiseur écologique. C'est un premier stage prometteur et nous retournerons bientôt pour continuer cette action.


3 abr. 2016

Un Français révolutionne la Puna avec des cuiseurs écologiques



.Un Français révolutionne la Puna avec des cuiseurs écologiques 
  Plus de 3000 familles cuisinent grâce à l’énergie solaire dans le nord de Jujuy et de Salta, grâce à un appareil novateur conçu par Pierre-Yves Herrouët et la fondation Solar Inti.
  On pourrait dire que c’est l’amour qui l’a inspiré. Pierre-Yves Herrouët est un ingénieur français qui après avoir voyagé de par le monde, s’est finalement installé à Salta il y a 12 ans, après être tombé amoureux de Josefina Ferrato, une « Salteña » avec laquelle il s’est marié et a eu deux filles. Ensemble ils ont créé une entreprise sociale qui a amélioré la vie de 3000 familles sur le haut plateau et la vallée situés sur les deux provinces de Salta et Jujuy. SOLAR INTI est une organisation sociale en lien avec les communautés des régions éloignées des villes, et depuis 2008, elle se consacre à résoudre un problème concret qui affecte leurs membres : la manière de cuisiner. Sans accès au gaz naturel ni à l’électricité, tant sur Salta que sur Jujuy, ce sont des milliers d’habitants qui aujourd’hui encore continuent à cuisiner comme il y a des siècles, obligés de marcher des heures en portant sur leur dos des charges de bois pour allumer le feu, dont la fumée pénètre dans leurs poumons, et affecte leur santé. Pierre a imaginé une manière de contribuer à la qualité de vie de ces peuples, qu’il a connus alors qu’il était un touriste aventurier : il a conçu des cuiseurs écologiques, faciles à fabriquer, et à travers l'organisation SOLAR INTI, il se consacre à apprendre aux communautés originelles comment les fabriquer elles-mêmes. En presque 8 ans, ce sont déjà 3000 familles qui ont bénéficié de cette innovation pour résoudre un problème concret. Au lieu de marcher sur des dizaines de kilomètres pour ramasser des kilos de bois, les transporter sur leur dos, allumer le feu et attendre que les aliments cuisent, tout en respirant la fumée toxique, les personnes qui ont établi une relation avec SOLAR INTI ont la possibilité de fabriquer eux-mêmes un cuiseur rectangulaire, en aluminium, verre et bois, dont la source d’énergie est le puissant soleil qui éclaire chaque jour la puna et la vallée, dans le nord de Jujuy et Salta. La méthode est aussi simple que ce créatif appareil : les membres de chaque communauté arrivent en groupe, là ils reçoivent tout le matériel pour commencer à fabriquer leurs cuiseurs, et à la fin de la première rencontre, ceux-ci sont déjà prêts. A la rencontre suivante, chacun apprend à utiliser son cuiseur écologique flambant neuf. En compensation de ce bénéfice reçu, les participants acceptent de s’engager à devenir eux-mêmes des transmetteurs : dans chaque communauté, les familles qui ont reçu leur cuiseur écologique sont à leur tour chargées d’enseigner à d’autres comment les fabriquer et les utiliser. C’est ainsi que qu’avance et s’amplifie le phénomène. L’histoire de Pierre, c’est l’innovation, l’amour et la philanthropie. Depuis ses débuts, le travail de SOLAR INTI s’est élargi, et aujourd’hui, les cuiseurs écologiques se présentent sous diverses formes. Proposer une solution pour une situation concrète qui affectait la vie des habitants du nord argentin a permis de vaincre la méfiance que ceux-ci manifestent habituellement face aux étrangers, et d’obtenir leur adhésion: il s’est créé entre les gens des communautés éloignées et la fondation un lien qui s’est consolidé et se renforce. Solar Inti organise des ateliers participatifs dans les villages de la Puna et dans la vallée du nord-ouest argentin, là où les familles vivent dans des conditions climatiques extrêmes et souffrent du manque de combustibles (gaz, bois). Différentes modalités sont proposées : - Des ateliers techniques d’auto-construction : montage, entretien. 
- Des ateliers de cuisine et d’utilisation des cuiseurs : cuisson, alimentation, économie de
combustibles, impact sur la santé et l’environnement, applications à la gastronomie régionale. - Ateliers de développement de micro-activités : vente de produits réalisés avec les cuiseurs écologiques. SOLAR INTI a développé différents outils : cuiseur solaire (ou four solaire), cuiseur à bois de basse consommation , four à pain écologique, séchoir solaire, douche écologique.

Pour plus de précisions contacter SOLAR INTI (solarinti.argentina@gmail.com)

Texte d'origine en espagnol, traduction Huguette Ploeckl, adhérente de Solar Inti.

2 abr. 2016

Nous avons besoin de ton aide pour changer la vie de 15 familles de Animana !!

Chers amis, nous sommes très heureux de vous invitez à faire partie de cette nouvelle action solidaire ! Nous avons l'opportunité d'aider 15 familles du village de Animaná, communauté Diaguita Calchaquí (1700 m d'altitude), à 200 km au sud de Salta. 

Animana, à 1700 mètres d'altitude.
Les familles n'ont pas d'accès aux réseaux de gas et cuisinent quotidiennement au feu de bois. Comme vous le savez c'est un grand problème puisque cela provoque de nombreuses maladies (irritation des yeux, bronchiolitis, intoxication) en raison de la fumée. Les plus exposés sont les femmes et les enfants. 
Animana, communauté Diaguita Calchaqui.
Les familles consacrent 30% de leur revenu à l'achat de combustibles (bois, gaz en bouteille). Cela les oblige à ramasser le bois aux alentours et en particuliers à abattre des espèces protégées (molle, algarrobo, suncho). Cela devient très difficile pour la communauté de maintenir ce mode de vie puisque le bois est de plus en plus rare. Ils ont décider d'affronter ce problème et pour cette raison ils nous ont contacté. Comment pouvons-nous aider ?

Animana, à 200 km de Salta ... "Il y a beaucoup de fumées, de chaleurs 
sur mes jambes et ce sont beaucoup d'heures de travail " Alicia 
Animana, 1500 habitants... "Le gaz n'arrive pas ici, nous devons faire 
du feu tous les jours, et cela nous prend beaucoup de temps... " Margarita 
Animana : "près du ciel " en langue kakana. 
"Nous avons besoin de 300 kg de bois par mois pour cuisiner ..." Alicia 
"Je suis de Animana"
"Je suis de Animana"
Les familles peuvent économiser plus de 90% du bois en utilisant les cuiseurs écologiques. Nous fournirons à chacune des 15 familles un cuiseur Georgia à haut rendement (base où l'on réalise le feu) ainsi qu'un four écologique Malambo (où nous pouvons enfourner tous types de plats).


Grâce à votre contribution de 90€ vous permettez à une famille d'accéder aux cuiseurs écologiques. En plus d'alléger leur quotidien nous leur fournissons un outil de travail (pour cuisiner sur les foires, les places, et depuis leur maison).
Vous pouvez également vous concerter avec des amis pour réunir 90€ : toutes les contributions s'additionnent !
Nous nous compromettons à remettre les cuiseurs le 9 avril 2016 lors d'un stage participatif et communautaire avec les 15 familles, où nous préparerons des plats traditionnels.
Si vous souhaitez vous joindre à ce défi solidaire, nous vous remercions de nous contacter et de nous aider à diffuser cette information dans vos réseaux.

Mille merci !

Pierre-Yves (+5493874129214 whatsapp ) et Josefina (+5493875652131 whatsapp)






14 mar. 2016

Un gran Espoir pour Pasto Grande

Que c'est émouvant de voir danser les enfants à plus de 4 000 mètres d'altitude, dans un lieu si hostile, et désolé... Quelle beauté ! Quel hymne à la Vie ! Je ressens beaucoup de respect. En même temps cela me génère une forte envie d'aider ! :)






10 mar. 2016

Comment mon voyage s'est transformé en un défi humanitaire ...

La NACIÓN (journal national Argentin, 25/02/16)

UN FRANCAIS  CONSTRUIT DES CUISINIERES SOLAIRES DANS LE NORD
Séduit par l’envie de voyager à travers le monde et de s’ouvrir à la rencontre avec les autres, Pierre Herrouet a laissé sa France natale pour prendre une année sabbatique.  Carte en main, suivant sa curiosité naturelle,  il a marqué ces pays qui feraient partie de son aventure : la Russie, la Mongolie, la Corée du Sud, la Chine, le Japon, le Vietnam, le Cambodge, la Thaïlande, la Nouvelle-Zélande et le Chili. L’Argentine ne figurait pas dans sa liste. Pourtant un changement de programme l’a conduit jusqu’à Salta, où il s’est installé définitivement il y a 12 ans. Il y a fondé une famille et créé une organisation sociale appelée Solar Inti, qui se consacre à la construction de cuisinières solaires et écologiques pour des communautés vulnérables : les familles modestes, les élèves des écoles et les cantines scolaires.

« J’ai abandonné mon travail en France, où j’étais très bien, j’ai vendu la voiture, le frigo, mon lit, des vêtements. J’ai pris le risque, parce que j’ai toujours pensé que plus les personnes et les cultures sont différentes, plus il est intéressant de les découvrir», raconte Pierre, un agronome de 40 ans, dont l’enfance s’est déroulée entre la campagne, la pêche, et le temps passé en famille. « Dans ma jeunesse, j’ai créé des racines solides, et cela m’a beaucoup servi par la suite, parce que quand on voyage, il faut avoir ces fortes racines pour ne pas se perdre, et pour trouver un sens profond à ce que l’on fait. » explique-t-il.

Alors qu’il parcourait le Chili, l’envie le prit d’aller en Argentine pour apprendre à danser le tango. « A Salta, j’ai beaucoup aimé la manière dont on m’a accueilli, et je me suis tout de suite inscrit à des cours de chant choral et de danse. Parce que j’ai appris qu’en tant que touriste, bien sûr on connait les endroits typiques, mais en fait on ne voit rien. Mais si au contraire on commence à s’inscrire à des activités propres à chaque lieu, on découvre réellement ce lieu. »
A Salta, il a croisé la route de la Fondation Siwok , qui se consacre au développement communautaire de peuples originels. Ils lui ont raconté qu’ils étaient à ce moment-là sur un projet de revalorisation de la culture aborigène, et il a voulu les aider. A cette initiative participait aussi Josefina, originaire de Salta, avec laquelle plus tard il allait se marier et fonder une famille.  « Nous avons pu entrer chez les gens, et nous avons vu comment ils cuisinaient, la fumée toxique qu’ils inhalaient, la quantité de suie, et comment ils transportaient 30 kg de bois sur le dos. » se souvient-il.
Pierre se mit alors en contact avec son ex-professeur de physique et il commença à chercher du financement pour fabriquer les dix premières cuisinières solaires pour une communauté « colla » dans la région des Salinas Grandes de Jujuy. Au lieu de les leur donner, ils leur ont donné les matériaux et ils ont organisé des ateliers participatifs pour leur apprendre à les fabriquer.  Cet essai pilote fut un succès, et à la fin de la formation, 80 nouvelles familles se sont présentées avec le même besoin.  C’est à partir de là qu’est née l’organisation sociale Solar Inti qui, au cours de ces huit dernières années ans, a déjà construit plus de 3000 cuisinières solaires sur Salta et Jujuy. En outre, ils ont développé de nouveaux modèles soutenables, comme les cuisinières à bois à basse consommation et le four à pain écologique.
C’est ainsi que Solar Inti aide à améliorer la qualité de vie de ces familles qui vivent dans des zones vulnérables et isolées, et qui n’ont accès ni à l’électricité, ni au gaz naturel ; elle contribue ainsi à faire diminuer les maladies pulmonaires dues à l’inhalation de la fumée produite par la combustion du bois, et participe à l’amélioration de l’économie familiale grâce à la vente de nourriture cuisinée sur ces appareils. « Nous voyons combien les gens sont heureux de voir transformée leur réalité quotidienne. La communauté se renforce grâce à l’atelier, et ils se sentent capables d’entreprendre  d’autres projets. Nous renforçons "les capacités d'Agir" déclare Pierre en souriant.

----------
Traduction Huguette Ploeckl, adhérente à l'association SOLAR INTI.

9 mar. 2016

Nous pouvons tous générer des changements positifs sur notre société !

ASHOKA team ! Aujourd'hui nous savons que dans chaque recoin d'Argentine il existe des personnes réalisant des actions incroyables et ultra positives pour notre société. Nous pouvons tous faire partie de ce mouvement et être leader du changement ! En avant Argentina !!


27 feb. 2016

Un formidable espoir pour les familles de Pasto Grande (4 000 mètres d'altitude)

Je suis très ému de revenir de Pasto Grande ! :) Qu'elle est belle notre Puna de Salta ! Le grand inconvénient c'est qu'à 4 000 mètres d'altitude il n'y a ni gaz ni bois... Comment cuisiner, comment survivre là-haut ? Habituellement les familles se font apporter du gaz en bouteille, mais le coût est très élevé (tant économique qu'environnemental). Que pouvons-nous faire ? Nous avons apporté des cuiseurs écologiques de haut rendement bâptisés GEORGIA (modèle familial, et modèle pour les cantines), lesquels fonctionnent seulement avec 10% de bois. Chers amis, nous avons pu cuisiner pour 33 personnes avec seulement 5 kg : guiso (pot-au-feu), sopa (soupe), 120 maicenitas (pâtisseries), 2 pastafrola (tartes de coing) ! C'est incroyable, et en plus à cette altitude où l'oxygène est rare. Imaginez-vous que nous avons pu cuisiner avec 5 kg de petit bois (cagettes) au lieu de 80 kg de tola (arbuste natif de la Puna en voie d'extinction). En plus nous avons cuisiné en 2 heures au lieu des 4 heures habituellement nécessaires. Un grand succès !

Je souhaite que toutes les familles puissent accéder à ces cuiseurs. Réellement c'est une grande avancée pour les populations qui ne disposent pas des réseaux "modernes" d'énergie.
Si vous souhaitez participer au projet, je vous invite à nous contacter.

Un gran abrazo !

Pierre :)





7 ene. 2016

"Nous sommes d'ASHOKA, nous sommes du réseau des leaders du changement"


C'est vraiment un grand honneur de faire partie du réseau des leaders du changement du réseau Ashoka (https://www.facebook.com/AshokaArgentina/). Je vous dirais que cela n'a pas été facile !

Quand j'ai su l'existence d'Ashoka je me disais qu'un jour je ferais partie de cette grande famille. J'ai été dans un long processus de sélection de plus de trois ans. J'ai eu des entrevues de plusieurs heures sur mon projet, les impacts, l'innovation sociale, l'éthique, ... scanné de la tête aux pieds de la cabeza !

- "Quelle est ta vision pour les dix prochaines années ?"
- "Comment vas-tu transformer la société ? "
- "Que vas-tu faire que personne de fait déjà ? "
- ...
Quelle grande opportunité d'avoir en face de soi des personnes de grande valeur qui t'aide à trouver le sens profond de ce que tu fais, et le "pourquoi".
Après plusieurs allers-retours à Buenos Aires (depuis Salta), j'attendais le résultat ...  et enfin Ashoka m'annonce par courriel : "Pierre, ... tu as été élu, ... tus es fellow (leader de changement) ! " YUUUUUUUUUUUUUUUU !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Petit-déjeuner avec des entrepreneurs et des des leaders. Le processus de sélection comporte plusieurs étapes : il commence avec un formulaire online et culmine avec un panel international d'experts (http://argentina.ashoka.org/tres-emprendedores-sociales-se-sumaron-la-red-de-ashoka-en-2015)
..........
Je vous assure que lorsque j'ai vu le résultat sur l'écran de l'ordinateur j'ai senti si fortement les battements de mon coeur qu'il ne me restait plus qu'à courir dans toute la maison pour éviter que mon corps n'explose.... Je suis revenu à l'ordinateur pour le voir une fois de nouveau et j'ai fait un tour de plus dans la maison en sautant comme jamais ...
C'est incroyable les amis comme les choses apparaissent quand on les désire tellement !!! Je suis vraiment très reconnaissant d'avoir cette grande opportunité que m'offre Ashoka et toute l'équipe. Je voudrais féliciter spécialement Maria qui travaille comme une petite abeille discrète pour sélectionner les candidats de Ashoka, une personne de grande valeur, qui vaut la peine d'être connue. Merci Maria !

Je vous invite à découvrir le fantastique réseau de Ashoka avec 60 fellows en Argentine, et 3200 dnas le mondo, dans 85 pais. Ils ont tous des idées innovantes, ils les mettent en oeuvre et génèrent des impacts extrêmement positifs sur notre monde.

Merci à tous, c'est un succès pour la communauté SOLAR INTI !

Pierre

Au commencement de Solar Inti, réalisation d'un stage de formation à l'auto-constrution
 de fours solaires (Salinas Grandes, province de Jujuy).



Nous sommes arrivés à bénéficier à plus de 3000 familles d'Argentine. 
Ashoka nous aidera (mentors, appui d'experts, alliances) à développer le projet à une autre échelle dans les prochaines années.

30 dic. 2015

Atelier de Fabrication de Produits Ménagers Ecologiques

Nous vous souhaitons une année 2016 saine y propre ! :)
---------------------------------------------------------

Prépares-toi pour 2016 avec un nettoyage plus conscient !!! Savez-vous que les produits ménagers classiques sont ultra-contaminants ? Quand nous nettoyons les vitres, los toilettes, la cuisine, ... nous laissons les empreintes dans notre environnement et dans l'eau. En plus ces produits sont dangereux pour les enfants et coûteux (en Argentine, il faut compter un minimum de $2,5€ / 500ml de lave-vitres). 

Saviez-vous que vous pouviez fabriquer vos propres produits ménagers ten utilisant des ingrédients naturels ? Nous avons réalisé le premier stage le 28 décembre (9h-12h) avec la fabrication de produits à emporter à la maison. En plus de leur efficience ils sont très économiques à fabriquer (environs 0,2€ / 500ml de lave-vitres), y super-sûrs pour les enfants.
C'est une grande opportunité pour vous et votre famille ! Nous même nous sommes parents de deux jeunes enfants et nous voulons à la fois avoir un environnement sain et éviter les dépenses inutiles.

Josefina, Pierre et la grande participation de Tonton David.

Tonton David, maître nettoyeur avec son chiffon en musclé de microfibres !
Nous nettoyons notre mascotte avec le produit multi-usage, totalement sain pour les jouets des enfants !
Une grande concentration qui dépasse en ce moment même le silence ...
Fabrication des potions nettoyantes !